Purifier, Potabiliser, Économiser

Vive l'Eau .com

 Un conseiller technique
répond à vos questions
au 06.82.67.60.22

plan du site

Média KDF

Média KDF pour éliminer le chlore et les métaux lourds

Le seul filtre à chlore qu'il vous faut absolument.


Média kdf 55 filtre à chlore et à métaux lourdsMédia kdf 85 filtre à chlore et à métaux lourdsMédia kdf filtre à chlore et à métaux lourds

Seul le Media KDF® breveté offre tous les effets positifs suivants :

Leur domaine d’application est partout où on utilise de l’eau :

habitat domestique, collectivités, milieu hospitalier, restauration, équipement municipaux...

Ils sont composés d’un mélange de poudre (limaille fine) de cuivre et de zinc, d’une grande pureté.
Ils ne contiennent aucun additif chimique et sont 100 % recyclables. Leur fonction de base est d’éliminer, ou de réduire fortement, les molécules indésirables contenues dans l’eau, telles que chlore, fer, sulfure d’hydrogène et autres métaux lourds (mercure, plomb, chrome...)

Allongent la durée de vie et les performances des systèmes de filtration à base de GAC.
Ils réduisent aussi le développement des bactéries, algues, champignons et micro-organismes. Ils agissent également sur les carbonates de calcium et magnésium.

Principe de fonctionnement du Média KDF

Le processus mis en oeuvre est un phénomène naturel d’oxydation / réduction électrochimique. Ce phénomène est bien connu sous le nom de redox
Ce processus provoque un échange d’ions avec les contaminants et les transforme en composés inoffensifs (par exemple, le chlore en chlorure).
D’autres contaminants, comme les métaux lourds adhèrent aux médias KDF® ce qui permet l’élimination complète ou une réduction considérable du polluant.
Le process n’est pas toxique et ne cause aucun effet secondaire néfaste. Les niveaux de cuivre et de zinc dans l’eau après traitement répondent à la norme EPA (USA) pour l’eau potable.
Les médias KDF® 55 et 85 sont certifiés NSF (paragraphes 42 et 61) et répondent ainsi à des normes publiques de sûreté, ce qui apporte une garantie supplémentaire.
Le processus redox engendre un champ électrolytique (différence de potentiel de -300 mV) dans lequel la plupart des micro-organismes ne peuvent pas survivre.
De plus, ce processus génère des radicaux d'hydroxyle et des peroxydes de certaines des molécules d'eau qui vont limiter la capacité à se développer des micro-organismes.

Chlore et médias KDF®

Pendant le phénomène naturel d’oxydo-réduction, les électrons sont transférés entre les molécules et de nouveaux éléments sont créés. Certains polluants nocifs sont changés en composants sans danger. Par exemple, le chlore libre est changé en chloryde hydrosoluble bénin qui est alors transporté sans danger pour l’approvisionnement d’eau. Le fabricant KDF écrit : “le media redox de haute pureté cuivre-zinc, supprime immanquablement 99 % de chlore libre en réduisant électro-chimiquement le gaz de chlore dissout, en ions de chlore hydrosoluble.

Métaux lourds et médias KDF®

Les médias de KDF enlèvent jusqu'à 98% de cations hydrosolubles (ions positif-chargés) plomb, de mercure, de cuivre, de nickel, de chrome, et autres métaux dissous. Lorsqu’ils sont filtrés par un média KDF, les cations solubles de plomb sont réduits en atomes de plomb insolubles qui sont plaqués par galvanoplastie sur la surface du média. Les autres métaux lourds adhèrent au média et peuvent être récupérés quand le média est recyclé.

Développements bactériens et médias KDF®

La différence de potentiel créée par le phénomène d’oxydo-réduction (de -300mV et plus) lors du passage de l’eau à travers un média redox, contrôle le développement des bactéries. Traiter l’eau ainsi réduit les bactéries et autres micro-organismes en interrompant le transport d’électron, ce qui endommage la cellule. KDF tue également les bactéries par contact électrochimique et par la formation instantanée de radicaux d’hydroxyle et de peroxyde d’hydrogène ce qui interfère avec la capacité de fonctionnement des micro-organismes.

Les médias KDF® enlèvent-ils le fer de l'eau ?

Les médias redox jouent le rôle de catalyseurs pour changer les cations ferreux solubles (ions positif-chargés) en hydroxyde ferrique insoluble, qui peut être éliminé avec une filtration régulière. Avec assez d'oxygène dissous dans l'eau, les taux d'enlèvement de fer de 98 pour cent ou plus sont courants. Constaté sur des équipements municipaux utilisant du KDF® 85 pour enlever efficacement le fer des eaux souterraines à 1,3 m3 / minute (78 m 3 / heure) !

Comment KDF® élimine-t-il le sulfure d'hydrogène de l'eau ?

Quand de l'eau polluée par du sulfure d'hydrogène entre dans le filtre de KDF, le cuivre contenu dans les médias KDF® perd un électron et le soufre gagne un électron : le sulfure de cuivre est formé. Le sulfure de cuivre est insoluble dans l'eau et peut être filtré après les médias KDF.

Les médias KDF® : un pré-traitement du calcaire ?

Avec la réaction du Média KDF, il semble que la structure cristalline du calcaire (carbonate de calcium) soit modifiée, la calcite se transformant déjà en aragonite, tout au moins en partie ! C’est pourquoi, en association avec la technologie EWO, on observe encore une formidable synergie pour l’efficacité du traitement !

Les médias KDF® pour la douche

De nombreux modèles de filtre de douche sont à base de média KDF. Le fabricant nous précise que le meilleur résultat d’élimination du chlore s’obtient avec un débit de 7 à 9 litres par minute maximum. Il est donc idéal de prévoir un système d’économiseur d’eau sur la douche qui est en général calibrée à 15 ou 18 litres par minute.


 

Principe EWO

 

Explications